Biking Trip - Jour 7 - Aix en Provence - Cours Mirabeau 3

Arles – Aix en Provence : Couleurs chatoyantes de Provence

Départ pour une journée aux douces couleurs de Provence aujourd’hui, avec la visite prévue des Baux-de-Provence et de Salon-de-Provence, avant l’étape du soir dans la belle Aix-en-Provence.

Grimpette pour les Baux-de-Provence

Début des hostilités par la route entre Arles et les Baux-de-Provence avec une bonne grimpette avant d’arriver à destination. La vue se mérite ! On s’accroche, on fait chauffer les cuisses, et on grimpe mètre après mètre.

L’effort vaut pourtant largement la peine pour arriver dans ce charmant petit village très typique de la Provence avec ses maisons de vieille pierre et ses nombreuses échoppes de spécialités provençales. Berlingots, calicots et autres victuailles, les gourmands seront servis ! La visite est assez rapide car le village n’est pas très grand, mais cela n’en reste pas moins une pause très agréable.

Un parcours sans grande surprise

Retour au vélo ensuite avec quelques emplettes pour aller droit vers Salon-de-Provence. Il reste encore pas mal de kms, mais qui passent relativement vite, grâce à un relief assez plat qui facilite le trajet. Le parcours est toutefois quelque peu monotone.

J’arrive donc dans cette nouvelle étape pour la pause-déjeuner, l’occasion de me restaurer et de profiter tranquillement de la ville, très étroitement liée à Nostradamus, célèbre astrologue dont les prédictions se sont avérées d’une redoutable véracité au fil des siècles. La base militaire de la patrouille de France toute proche permet également d’admirer leurs manœuvres d’entrainement dans le ciel. 

Le centre-ville n’est toutefois pas très grand et je repars rapidement vers ma prochaine destination. Là encore le paysage est assez monotone, malgré la chaine des Alpilles qui se détache sur le côté. Cette journée n’aura donc clairement pas été la plus passionnante au niveau des paysages et se sera avérée un peu longuette. Toutefois, cela fait partie des joies du voyage : des portions grandioses et d’autres moins agréables. Sans doute la région est-elle plus passionnante à parcourir quand on s’enfonce dans les hauteurs des Alpilles et qu’on part affronter les reliefs, mais mon propre parcours ne m’aura donc pas totalement satisfait.

Le dénivelé étant encore une fois favorable, j’arrive toutefois rapidement à Aix-en-Provence, dès le milieu d’après-midi, ce qui me laisse pas mal de temps pour me reposer et explorer la ville pour une fois.

Une bonne douche plus tard et mes affaires rangées (oui pas facile de vivre avec ses affaires constamment dans deux sacoches de vélo), je pars donc à la découverte de la belle cité provençale ! …. Sous la pluie. Oui encore. Ça m’avait manqué. Ou pas.

Aix-en-Provence, la Provence en couleurs

Ce fut toutefois un plaisir de me balader dans cette charmante ville et notamment son centre-ville. Après un passage sur son célèbre Cours Mirabeau et ses fontaines, je déambule parmi les petites rues et découvre les façades colorées qui font la douceur et la convivialité d’Aix-en-Provence. Au cours de mon voyage j’ai parfois passé la soirée dans des villes un peu mornes dont les rues étaient désertes une fois les commerces fermés. Pas de cela ici. La ville est au contraire chaleureuse, une joyeuse effervescence règne dans les rues. Les nombreuses places qui émaillent le centre-ville rassemblent ainsi tous les amateurs de soleil et d’apéro.

J’ai donc beaucoup apprécié mon passage dans cette charmante étape de la Provence, destination d’un soir avant de reprendre la route.

Prochain article : Retour vers Arles par une autre variante, en passant plus au sud par l’étang de Berre et la Camargue.

PARTAGER CE POST

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu